Université Lille 2 Droit et Santé

Accueil > Doctoral School 74 notifications for viva voce examinations of PhD Thesis
Wednesday 25 November 2020
Ecole Doctorale 74
Faculté de Droit
1, Place Déliot
59000 - Lille -France
Tél. : +33 (0)3 20 90 75 55
Fax : +33 (0)3 20 90 77 86
mailContact

Portail PRES

Viva voce examinations of PhD Thesis

L'égalité entre les créanciers dans le cadre de la saisie attribution

04/01/2011 17:20 Age: 10 an(s)
Category: CRDP-Demogue, Private Law PhD, David Hiez

By: Omran Kahil

Cette thèse de droit privé sera soutenue le 11 janvier 2011 à 10h00 en salle des Actes. Elle a été préparée sous la direction du Professeur David Hiez, au sein du CRDP-Demogue.

Membres du jury

Mme Sandrine Chassagnard-Pinet, Maître de Conférences HDR, Université Lille 2

M. Gilles Cuniberti, Professeur, Université du Luxembourg

M. David Hiez, Professeur, Université du Luxembourg

M. Philippe Galle-Roussel, Professeur, Université du Havre

M. Denis Voinot, Professeur, Université Lille 2

 

 

Résumé

Premier arrivé, premier servi. Que cela s’appelle un privilège ou un droit de préférence particulier, il reste inacceptable au regard des règles substantielles du droit positif français. Cette répartition des sommes saisies sacrifie, pour des raisons procédurales, une règle importante à savoir l’égalité entre les créanciers.

Cette étude propose une solution intermédiaire entre le droit civil et le droit des voies d’exécution. La proposition consiste à donner à tous les créanciers, qui ont obtenu par leur vigilance des titres exécutoires avant le premier acte de saisie, la possibilité d’associer le premier saisissant dans la répartition des sommes saisies dans le cadre d’une saisie attribution.

La combinaison de l’effet attributif immédiat de la saisie avec une durée de quinze jours, pendant laquelle les créanciers titulaires des titres exécutoires viennent en concours sous réserve des causes légitimes de préférences et des privilèges,  aboutit à un double résultat. Le recouvrement des créances reste rapide et simple et l’égalité entre les créanciers sera respectée.

 

Abstract

 

Whether it is called a privilege or a private preference right, the ‘first come first served rule’ remains debatable given the substantive rules of the French positive law.  Primarily for procedural reasons, the norm of seizures distribution undermines a crucial principle, namely equality among creditors.

This study proposes an intermediary solution between civil law and law of enforcement procedures. It advocates granting all creditors, who have obtained their enforcement orders before the first act of seizure, the possibility of associating with the first executioner the distribution of the seized money.

The combined effect of immediate attribution of the seizure with duration of fifteen days, during which all creditors holding enforceable securities are subject to competition, and taking into account other legitimate preferences and privileges, leads to a double result: a simple and fast method of debt recovery without undermining the principle of equality between creditors.

 

Mots-clés
Action paulienne, Affectation spéciale, Cantonnement, Créances disponibles, Délai de grâce, Égalité équitable, Équité, Gage général, Nullité facultative, Transmission légale
Typo3
Apache
Php
Mysql
Cri