Université Lille 2 Droit et Santé

Accueil > Doctoral School 74 notifications for viva voce examinations of PhD Thesis
Monday 29 November 2021
Ecole Doctorale 74
Faculté de Droit
1, Place Déliot
59000 - Lille -France
Tél. : +33 (0)3 20 90 75 55
Fax : +33 (0)3 20 90 77 86
mailContact

Portail PRES

Viva voce examinations of PhD Thesis

Propriété et patrimoine européens. Contribution à l'étude de la fonction sociale du droit au respect des biens privés.

22/11/2010 12:10 Age: 11 an(s)
Category: Public Law PhD, CERAPS, Vincent Coussirat Coustère, Hélène Tigroudja

By: Nicolas Desrumaux

Cette thèse de droit public sera soutenue le 25 novembre 2010 à 14h30 en salle des Actes (Bât. T). Elle a été préparée sous la direction des Pr. Vincent Coussirat-Coustère et Hélène Tigroudja au sein du laboratoire CERAPS.

Membres de jury

M. Jean-François Akandji-Kombé, Professeur à l'Université de Caen

M. Joël Andriantsimbazovina, Professeur à l'Université de La Rochelle

Mme Myriam Benlolo-Carabot, Professeure à l'Université de Valenciennes

Mme Hélène Tigroudja, Professeure à l'Université d'Artois

M. Mikhail Xifaras, Professeur à l'IEP de Paris

 

Résumé

En Europe, l'assise patrimoniale de la propriété privée a enrichi sa portée juridique et renforcé la protection dont bénéficient ses titres et objets. Transfiguration de la propriété privée, la notion de patrimoine coordonne les droits matériels et les valeurs sociétales, les intérêts essentiels et les capacités humaines. De droits exclusifs de jouissance et de disposition garantis par la loi, les droits de propriété privée ont mué vers un corpus de droits et de devoirs patrimoniaux étendus et équilibrés par les constitutions et par les traités. Garantis en substance dans l'Union européenne et au Conseil de l'Europe, ils resserrent la marge de manoeuvre des autorités publiques dans le déploiement des politiques. Tandis que s'annonce l'avènement d'un droit à la propriété, ils investissent de nouveaux champs, tels l'innovation scientifique et les droits sociaux, que confirme une constante : nul possesseur ne peut négliger la fonction sociale de son bien

 

Abstract

In Europe in recent years the value of property has been enhanced in law as well as bolstered by judicial decisions benefitting ownership and assets. This transformation of property results in grouping together material rights, societal values, basic interests and human development. Consequently, the exclusive right to peaceful enjoyment of property and guaranteed legal provisions have been converted into a bundle of rights and extensive patrimonial duties which are in turn tempered by constitutions and treaties. Substantially guaranteed by the European Union and the Council of Europe, this body of rights has limited the scope of public authorities in the implemenation of their policies. Whereas the promulgation of new laws on property rights are foreseen as imminent, laws are nonetheless being extended into new fields such as scientific innovations and social rights. This confirms the rule that no owner can ignore the social implications of his assets.

 

Mots-clés
Europe, droits de l'homme, droits fondamentaux, devoirs fondamentaux, constitutions, droits constitutionnels, propriété privée, droits de propriété privée, biens, intérêt, patrimoine, droit patrimonial, intérêt substantiel, Cour européenne des Droits de l'Homme, Cour de Justice de l'Union européenne, Cour constitutionnelle européenne, fonction des droits, fonction sociale, droits sociaux
Typo3
Apache
Php
Mysql
Cri