Université Lille 2 Droit et Santé

Accueil > Doctoral School 74 notifications for viva voce examinations of PhD Thesis
Monday 29 November 2021
Ecole Doctorale 74
Faculté de Droit
1, Place Déliot
59000 - Lille -France
Tél. : +33 (0)3 20 90 75 55
Fax : +33 (0)3 20 90 77 86
mailContact

Portail PRES

Viva voce examinations of PhD Thesis

""Les îles soeurs"". Une sociologie historique comparée de la contestation nationalitaire en Corse et Sardaigne.

10/12/2005 09:51 Age: 16 an(s)
Category: Political Science PhD, CERAPS, Michel Hastings

By: ROUX Christophe

Cette thèse de science politique a été préparée dans le cadre d'une convention de co-tutelle CERAPS (Lille 2) / Université de Sienne sous la direction de Maurizio Cotta (Sienne) et de Michel Hastings (Lille)

La présente thèse a pour objet de saisir dans une perspective de sociologie historique du politique le processus d'interaction par lequel s'est développée la contestation nationalitaire dans deux régions proches et à maints égards comparables : la Corse et la Sardaigne. En effet, partageant bon nombre de traits communs (vicissitudes historiques, contraintes géographiques, spécificité culturel, retard socio-économique relatif), exprimant toutes deux au même moment une identique protestation autonomiste, seule l'île française est le cadre d'une contestation radicale violente que ne connaît pas l'île italienne. Pour comprendre cet apparent paradoxe, la thèse se propose d'abord d'étudier, dans ses aspects théoriques et empiriques, la manière dont s'est déployée le processus de construction nationale à échelle régionale sur la base de l'analyse du déroulement des processus de politisation, de migration et de scolarisation. Est ensuite analysée la façon dont ce processus engendre une cristallisation du clivage centre/périphérie, politiquement activé par des formations politiques apparues de manière contemporaine dans le contexte spécifique de sortie de la Première guerre mondiale qui façonne également l'orientation de ces mouvements. Cette séquence met ainsi en jeu des degrés différents d'intégration nationale mais, également, des ressorts différents en terme d'organisation et d'idéologie. L'étude de la phase contemporaine de mobilisation, intervenant au terme d'un processus de modernisation socio-économique impulsé par la dynamique d'aménagement du territoire dans les deux Etats, met en évidence, par delà les clivages organisationnels, les cadres d'interprétation communs aux différents mouvements dans les deux régions et montrent un identique processus d'institutionnalisation dont la violence est le vecteur en Corse alors qu'elle s'effectue au sein des traditionnels canaux de la démocratie représentative en Sardaigne, pour des motifs tenant aux structures politiques internes et externes qui sont finalement évaluées.

Christophe Roux a été qualifié aux fonctions de maître de conférences en 2006. Il a été recruté comme maitre de conférences en science politique par l'université de Montpellier I en 2007.

Mots-clés
Corse, Sardaigne, régionalisme, nationalisme, action collective, intégration nationale, violence, France, Italie
Typo3
Apache
Php
Mysql
Cri