Université Lille 2 Droit et Santé

Accueil > Doctoral School 74 notifications for viva voce examinations of PhD Thesis
Saturday 04 December 2021
Ecole Doctorale 74
Faculté de Droit
1, Place Déliot
59000 - Lille -France
Tél. : +33 (0)3 20 90 75 55
Fax : +33 (0)3 20 90 77 86
mailContact

Portail PRES

Viva voce examinations of PhD Thesis

Militer à l'ombre des catastrophes, contribution à une théorie politique environnementale au prisme des mobilisations de la décroissance et de la transition

08/12/2012 14:30 Age: 9 an(s)
Category: Political Science PhD, CERAPS, Pierre Mathiot

By: Luc SEMAL

Cette thèse de Science Politique sera soutenue le 08/12/2012 à l'IEP de Lille - 84 rue de Trévise à 14h30. Elle a été préparée sous la direction de Pierre Mathiot, au sein du CERAPS.

Membres du jury :

 -   Monsieur Xavier CRETTIEZ, Professeur – Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines

-   Monsieur Andrew DOBSON, Professeur – Keele University (UK)

-   Monsieur Michel HASTINGS, Professeur, Université Lille 2

-   Monsieur Pierre MATHIOT, Professeur, Université Lille 2

-   Monsieur Bruno VILLALBA, Maître de Conférences, Université Lille 2

- Monsieur Edwin ZACCAI, Professeur, Directeur du Centre d’Etudes du développement durable à l’Université Libre de Bruxelles

Résumé

Au cours des années 2000, deux mobilisations parallèles ont contribué à renouveler le paysage de l’écologie politique : la décroissance en France, et les Transition Towns au Royaume-Uni. Nous proposons une approche comparative internationale de ces deux mouvements, d’abord distincts, mais qui se sont progressivement imbriqué à mesure qu’ils s’internationalisaient. Nous nous intéresserons particulièrement à la dimension catastrophiste de ces deux mouvements, entendue comme un mode de pensée politique fondé sur l’anticipation de ruptures écologiques majeures (pic pétrolier, mais aussi réchauffement climatique ou effondrement écosystémique) qui mettraient fin à la version moderne du projet démocratique. Loin de n’être qu’une posture intellectuelle, le catastrophisme s’incarne dans ces mouvements en des pratiques délibératives expérimentales qui invitent à questionner la temporalité
continuiste dans laquelle se conçoit généralement la théorie démocratique. L’étude de ces deux mobilisations vise à nourrir une réflexion d’ordre plus théorique sur les outils dont dispose la science politique pour penser l’insertion des communautés politiques dans leur environnement. En nous appuyant sur les travaux pionniers de la green political theory, nous montrerons qu’une théorie politique environnementale pourrait contribuer à interroger la théorie démocratique en invitant à la réinsérer dans un contexte de déstabilisation écologique globale.

Abstract

During the 2000’s decade, two social movements, the décroissance movement in France and Transition Towns in the United- Kingdom, have contributed, both in parallel, to a renewal of the green political landscape. This thesis is an  international comparative analysis of these two movements, which were first distinct, then progressively overlapped as they evolved to become international. This research will focus in particular on the catastrophist dimension of these two movements, understood as a form of political thought based on the anticipation of major ecological shifts (peak oil, climate change, ecosystems collapse, etc.) that would put an end to the modern version of the democratic project. Far from being an intellectual framework only, catastrophism also gives rise to experimental deliberative practices that put into question the hypothesis of continuity that generally pervades theories of democracy. The analysis of these two movements aims at proposing new material to provide for a theoretical reflection on the intellectual tools that political science uses to investigate the ecological embeddedness of political communities. Dwelling on the pioneer work of green political theory, we will suggest that a théorie politique environnementale could contribute to reconsider theories of democracy, with an invitation for them to fit within the framework of the global ecological disruption.

Mots-clés
théorie politique environnementale, sociologie des mobilisations, écologie politique, décroissance, transition, catastrophe, politisation, délibération, démocratie.
Typo3
Apache
Php
Mysql
Cri