Université Lille 2 Droit et Santé

Accueil > Doctoral School 74 notifications for viva voce examinations of PhD Thesis
Tuesday 24 November 2020
Ecole Doctorale 74
Faculté de Droit
1, Place Déliot
59000 - Lille -France
Tél. : +33 (0)3 20 90 75 55
Fax : +33 (0)3 20 90 77 86
mailContact

Portail PRES

Viva voce examinations of PhD Thesis

Le droit des femmes au travail : étude comparée des droits camerounais et français.

11/05/2015 11:16 Age: 6 an(s)
Category: Notifications for viva voce examinations, Public Law PhD, Political Science PhD, Economics PhD, Management Science PhD, Private Law PhD, Legal History PhD, Sciences du médicament, CRDP-LERADP, Dominique EVERAERT-DUMONT

By: Victorine SIAKAM

Cette thèse de droit privé sera soutenue le 23/05/2015 à 10h00 en salle des Actes (Bât T). Elle a été préparée sous la direction de Madame Dominique Everaert-Dumont au sein du CRD&P - LERADP.

Membres du Jury

 

-   Monsieur Philippe AUVERGNON, Directeur de recherches au CNRS – Université de Bordeaux 4

-   Monsieur Michel DUPUIS, Professeur – Université Lille 2

-   Madame Dominique EVERAERT-DUMONT, Maître de Conférences HDR – Université Lille 2

-   Monsieur Paul-Gérard POUGOUE, Professeur – Université de Yaoundé 2

-   Monsieur Jean-Marie TCHAKOUA, Professeur – Université de Yaoundé 2

Résumé

La faculté de travailler et les droits qui se rattachent à l’exercice d’une activité professionnelle par les femmes résultent d’une longue évolution juridique en France comme au Cameroun et en dépit de la reconnaissance du droit au travail, diverses entraves subsistent et génèrent des discriminations. Les discriminations sont tantôt de fait, et trouvent alors leur fondement dans des mentalités rétrogrades, tantôt de droit et se traduisent par des insuffisances juridiques. Les outils juridiques de promotion des droits des femmes au travail et de la lutte contre toute forme de discrimination professionnelle ne sont pas totalement identiques en France et au Cameroun. Mais, les acquis d’un pays pourraient parfaitement être transposés dans l’autre pays.

Abstract

The ability to work and the rights that go with women exercising a professional activity are the result of lengthy legal developments both in France and Cameroon. Despite recognition of this right to work, various constraints persist and give rise to discrimination. Discrimination is sometimes de facto, in which case it is based in retrograde attitudes, and sometimes it is legal, in which case it is manifested in legal shortcomings. The legal tools used to promote women’s rights at work and to fight against all forms of professional discrimination are not completely identical in France and Cameroon. Nevertheless, the gains of one country can be perfectly transposed onto the other.

 

 

Mots-clés
droit des femmes – droit du travail – France – Cameroun – instruction – contrat de travail – liberté de travail – liberté syndicale – non-discrimination syndicale – restriction de liberté – genre – égalité professionnelle – non-discrimination – discrimination positive – inégalité de fait – inégalité de droit.
Typo3
Apache
Php
Mysql
Cri