Université Lille 2 Droit et Santé

Accueil > Doctoral School 74 notifications for viva voce examinations of PhD Thesis
Tuesday 26 January 2021
Ecole Doctorale 74
Faculté de Droit
1, Place Déliot
59000 - Lille -France
Tél. : +33 (0)3 20 90 75 55
Fax : +33 (0)3 20 90 77 86
mailContact

Portail PRES

Viva voce examinations of PhD Thesis

La dynamique évolutive des paradigmes de l'abstentionnisme électoral en France: Proposition du concept du déficit d'intérêt esquisse d'une lecture rationnelle. Le 27 janvier 2009 à 14h30 - salle des Actes)

27/01/2009 14:30 Age: 12 an(s)
Category: Political Science PhD, CERAPS

By: Blaise Kouamen

Cette thèse de science politique a été préparée dans le cade du CERAPS sous la direction du Professeur Christian-Marie Wallon-Leducq.

Depuis les études scientifiques de Lancelot en 1968 sur l’abstentionnisme électoral en France ; il apparaît dans le champ des interprétations du phénomène, une stratification des paradigmes regroupés dans deux logiques : sociologique et politique. Après l’inventaire conceptuel de ceux-ci, il a consisté de les confronter aux faits empiriques pour en évaluer la pertinence de leur portée explicative. Au terme de l’analyse, il en ressort que les paradigmes de logique sociologique expliquent davantage la forme minoritaire de l’abstentionnisme systématique tandis que les paradigmes de logique politique explique la catégorie majoritaire des abstentionniste intermittents mais en occultant la précédente forme. Cette relative insuffisance à expliquer simultanément ces deux formes résulte de la différenciation méthodologique de leur approche. En effet, le premier groupe de concepts repose sur une approche holiste et s’inscrit dans une logique structurelle qui relève des facteurs sociaux de long terme prédisposant certaines catégories d’électeurs à l’abstentionnisme. En revanche, les concepts du second groupe procèdent de la logique conjoncturelle et mettent en évidence des facteurs politiques de court terme qui déterminent l’abstention. Or, indéniablement l’électeur subit les influences conjointes de ces deux grilles de variables qui se présentent en définitive comme des cadres référentielles où il délibère son choix rationnel de l’abstention. Cette dualité des influences imprime les attitudes électorales contemporaines que l’on convient à désigner sous le concept de l’individualisation politique. Dans cette perspective pour expliquer l’abstentionnisme, on peut procéder par une approche individualiste à l’instar du modèle rationnel général du Boudon. Dans ce sillage, nous avons formulé l’hypothèse que l’abstention résulte de la perception d’un déficit d’intérêt que l’électeur recherche dans l’action politique. Sur la base des enquêtes qualitatives, il en ressort que ce déficit d’intérêt porte sur les motivations économiques individuelles ayant des implications sociales discriminantes. En somme, il s’agit de la recherche d’un intérêt qui dépasse l’utilitarisme Downsien pour atteindre la dimension des enjeux consensuels et proches portant sur les questions de la vie quotidienne des électeurs.

Typo3
Apache
Php
Mysql
Cri