Université Lille 2 Droit et Santé

Accueil > Doctoral School 74 notifications for viva voce examinations of PhD Thesis
Tuesday 01 December 2020
Ecole Doctorale 74
Faculté de Droit
1, Place Déliot
59000 - Lille -France
Tél. : +33 (0)3 20 90 75 55
Fax : +33 (0)3 20 90 77 86
mailContact

Portail PRES

Viva voce examinations of PhD Thesis

La fabrique de l'Etat sous régime d'aide. Construction d'une administration extravertie au Sénégal

27/06/2019 14:00 Age: 1 an(s)
Category: Political Science PhD

By: Mélissa HAUSSAIRE

Cette thèse en science politique sera soutenue le 27 juin 2019 à 14h00 en salle des actes. Elle a été préparée sous la direction de M. Buchet de Neuilly et du Pr. Nay au sein du CERAPS.

Membres du jury :

M. Dominique CONNAN, Université de Picardie Jules-Verne - Rapporteur

Mme Marion FRESIA, Université de Neuchâtel - Rapportrice

Mme Assia BOUTALEB, Université de Tours - Examinatrice

M. Yves BUCHET DE NEUILLY, Université Paris 1 - Directeur de thèse

M. Olivier NAY, Université Paris 1 - Directeur de thèse

Mme Marion FRESIA, Invitée

 

Résumé :

Depuis les années 2000 les programmes de coopération internationale mettent l’accent sur le renforcement de l’État et de nombreuses interventions sont consacrées à la « bonne gouvernance ». Mais l’étude des interventions internationales dédiées à ces réformes ne suffit pas à cerner les effets de la présence des bailleurs sur la construction de l’Etat. Les dispositifs d’aide ont des effets sur l’architecture administrative et la professionnalisation des agents qui sont plus larges et qui s’ancrent dans le temps long. En prenant pour objet la construction et la mise en œuvre des dispositifs de gestion de l’aide au niveau national et la manière dont les élites dirigeantes, politiques et administratives, s’en saisissent, cette thèse observe les stratégies d’extraversion et les reconfigurations de pouvoir qui en résultent. Elles reposent sur la réappropriation et la création d’instruments qui correspondent aux mots d’ordre internationaux par des acteurs multiples. Nous étudions plus spécifiquement les stratégies d’extraversion des agents du ministère des Finances et les directeurs et salariés des projets financés par les fonds extérieurs. La construction d’une administration extravertie, si elle donne lieu à des concurrences autour de la gestion et de l’usage des fonds, n’entraîne pas seulement une fragmentation de l’État. Au-delà de la création d’enclaves bureaucratiques ou de l’apparition d’une élite internationale, l’aide est appropriée par les acteurs locaux qui l’inscrivent dans des logiques endogènes à l’administration (les luttes administratives, les hiérarchies existantes, les liens avec le monde politique) dans laquelle ils sont fortement ancrés.

Mots-clés
Administration, aide au développement, extraversion, Etat, Sénégal, élites administratives
Typo3
Apache
Php
Mysql
Cri