Université Lille 2 Droit et Santé

Accueil > Doctoral School 74 notifications for viva voce examinations of PhD Thesis
Tuesday 19 October 2021
Ecole Doctorale 74
Faculté de Droit
1, Place Déliot
59000 - Lille -France
Tél. : +33 (0)3 20 90 75 55
Fax : +33 (0)3 20 90 77 86
mailContact

Portail PRES

Viva voce examinations of PhD Thesis

Les méthodes de paiement dans les opérations de fusions-acquisitions : richesse des actionnaires, sociétés non cotées et déterminants (14-juin-2007)

14/06/2007 00:01 Age: 14 an(s)
Category: Management Science PhD, Michel Levasseur

By: REDOR Etienne

Cette thèse de science de gestion a été préparée au GERME sous la direction de Michel Levasseur.

Cette thèse s’intéresse au choix de la méthode de paiement lors des opérations de fusions-acquisitions et à son impact sur la richesse des actionnaires. À l’aide de la méthodologie de l’étude de cas, d’une étude d’événements et d’une étude économétrique, nous essayons d’apporter une contribution dans chacun de ces deux champs d’étude.
En premier lieu, nous vérifions si les très nombreux modèles et les très nombreuses théories développés par les chercheurs en finance depuis la fin des années 1970 permettent réellement d’expliquer pourquoi les sociétés utilisent du cash dans certains cas, et dans d’autres, leurs propres actions ou un mélange d’actions et de cash, pour financer leurs opérations de croissance externe. Dans un second temps, nous prolongeons ces travaux en proposant ce qui est à notre connaissance le premier modèle dont l’objectif est d’expliquer le choix de la méthode de paiement dans le cadre d’une opération transnationale.
Cette thèse étudie d’autre part les effets du choix de la méthode de paiement sur la richesse des actionnaires. Conformément aux études reposant sur des données américaines, nous soulignons l’existence d’un « effet société non cotée » également en Europe, puisque les rentabilités anormales sont plus élevées lors de l’acquisition de sociétés non cotées que lors de l’acquisition de sociétés cotées. De même, nous confirmons, à partir de nos données européennes, que l’impact du choix de la méthode de paiement diffère selon le statut de la société cible (société cotée ou non). Nos résultats semblent également montrer que l’impact sur la richesse des actionnaires de la société cible dépend de la tendance sur le marché des actions. En effet, les rentabilités anormales sont statistiquement plus élevées lorsque le marché est haussier que lorsqu’il est baissier. Nous proposons une explication fondée sur des phénomènes d’agence afin d’expliquer ce résultat.

Opens external link in new windowEtienne Redor est chargé d'enseignement et de recherche à Audencia - Ecole de management - Nantes.

 

Mots-clés
Fusion-acquisition – Méthode de paiement – Étude de cas – Certificat de Valeur Garantie – Déterminants – Distance – Culture – Fusion-acquisition transnationale – Sociétés non cotées – Marché haussier –Marché baissier
Typo3
Apache
Php
Mysql
Cri