Université Lille 2 Droit et Santé

Accueil > Doctoral School 74 notifications for viva voce examinations of PhD Thesis
Tuesday 19 October 2021
Ecole Doctorale 74
Faculté de Droit
1, Place Déliot
59000 - Lille -France
Tél. : +33 (0)3 20 90 75 55
Fax : +33 (0)3 20 90 77 86
mailContact

Portail PRES

Viva voce examinations of PhD Thesis

Les choix de financement des Très Petites Entreprises

06/12/2010 18:45 Age: 11 an(s)
Category: Management Science PhD, Frédéric Lobez

By: Ingrid Bellettre

Cette thèse en sciences de gestion sera soutenu le jeudi 9 décembre à 10h30 en salle des Actes. Elle a été préparée sous la direction du Pr. Frédéric Lobez, au sein du LSMRC.

Membres du jury

M. Nihat Aktas, Professeur à l'EM Lyon Business School

M. Eric De Bodt, Professeur, Université Lille 2

M. Bruno Fabre, Professeur, Université de Montpellier

M. Frédéric Lobez, Professeur, Université Lille 2

M. Joël Petey, Professeur, Université de Strasbourg

Résumé

 

Ce travail de recherche est dédié à l’analyse des décisions de financement des Très Petites Entreprises (TPE) françaises. Le premier chapitre de cette thèse décrit le cadre de l’étude, à savoir les TPE. Le second chapitre revisite les principales théories de la structure financière à la lumière des spécificités des TPE, et motive l’utilisation du cadre théorique du financement hiérarchique. Le troisième chapitre propose un test de la théorie du financement hiérarchique sur un large échantillon de TPE françaises. Le quatrième chapitre propose d’adapter ce modèle aux choix et aux contraintes de financement de la TPE, notamment en y intégrant une hiérarchie infra-dettes. Ce chapitre propose également un test empirique portant sur l’arbitrage entre dettes financières et comptes courants d’associés. La principale contribution de cette thèse est certainement la généralisation de la théorie du financement hiérarchique aux TPE françaises. Ces firmes préfèrent le financement interne au financement externe, et la dette à l’émission d’actions. Néanmoins, les firmes en excédent de financement ne cherchent pas à se désendetter rapidement, ce qui peut se traduire par l’anticipation de déficits de financement futurs, d’autant plus difficiles à combler que ces entreprises sont soumises au rationnement de crédit. La théorie du financement hiérarchique ne permet cependant pas d’expliquer la préférence des dirigeants de TPE pour les dettes financières, par rapport aux comptes courants d’associés. Les TPE étant généralement détenues et dirigées par la même personne, il est possible d’analyser ce comportement sous l’angle de la théorie de la diversification. Les actionnaires-dirigeants privilégient la diversification de leur patrimoine personnel à la minimisation des coûts d’asymétrie d’information.

Abstract

 

This research work is devoted to the analysis of financing decisions of French Very Small Businesses (VSB). The first chapter of this thesis describes the object of the study, namely the VSB. The second chapter revisits the main theories of capital structure in the light of the specificities of VSBs, and motivates the use of the theoretical framework proposed by the Pecking Order Theory. The third chapter tests the Pecking Order Theory on a large sample of French VSBs. The fourth chapter suggests adapting this theory to the evidence of financing choices and financial constraints of VSBs, particularly by incorporating an infra-debt hierarchy. This chapter also provides an empirical test of the tradeoff between financial debts and partners' current accounts. The main contribution of this work is certainly the generalization of the Pecking Order Theory to the French VSB universe. These firms prefer internal financing to external financing, and debt to issuing shares. However, firms with excess of financing do not try to reduce debt quickly, which can be translated by the anticipation of future financing deficits, which become even more severe as these businesses are subject to credit rationing. Nevertheless, the Pecking Order Theory still does not provide any explanation for the preference of the VSBs’ managers for financial debt, compared to partners' current accounts. The fact that VSBs are generally owned and managed by the same person makes it possible to analyze their financial behavior under the diversification theory. Shareholder-managers prefer diversifying their personal wealth rather than minimizing costs of information asymmetry.

Mots-clés
Financement, Structure du capital, Très Petites Entreprise (TPE), Théorie du financement hiérarchique, Asymétrie d’information, Comptes courants d’associés Financing choices of Very Small Businesses
Typo3
Apache
Php
Mysql
Cri