Université Lille 2 Droit et Santé

Accueil > Soutenance de thèse
Mardi 16 octobre 2018
Ecole Doctorale 74
Faculté de Droit
1, Place Déliot
59000 - Lille -France
Tél. : +33 (0)3 20 90 75 55
Fax : +33 (0)3 20 90 77 86
mailContact

Portail PRES

Soutenance de thèse

Guy Coquille et le droit français. Le droit coutumier dans la doctrine juridique du XVIe siècle (09-mai-05)

09/05/2005 10:55 Il y a: 13 an(s)
Catégorie(s) : Doctorat histoire du droit, CHJ, Josette Garnier

Auteur : WAREMBOURG Nicolas

Cette thèse a été préparée dans le cadre du CHJ sous la direction de Josette Garnier

Chez les juristeshumanistes du XVIe siècle, le concept de « droitfrançais » exprime l’idée que l’ordrejuridique du royaume est étranger au systèmeuniversaliste du jus commune. Il justifie le rejet du droitromain comme droit commun, et suscite la recherche d’un « droitcommun coutumier ». Cette expression est inconnue dujurisconsulte nivernais Guy Coquille (1523-1603). Pour lui, lacoutume de la province est le « vray Civil & Commundroit des François ». La notion de « droitfrançais » trouve cependant une traduction dans sadémarche de commentateur. La coutume de Nivernais estinterprétée à la lumière de principesjuridiques plus universels agissant comme un véritable droitcommun d’origine coutumière. Conçue dans un contextemarqué par l’Humanisme juridique, cette méthode dedroit français fait néanmoins appel aux modesclassiques de l’interpretatio juris adaptés auxexigences de la réalité coutumière.

WAREMBOURG Nicolas a été qualifié aux fonctions de maîtres de conférences en 2006.

Mots-clés
Coutume de Nivernais ; coutume de Paris ; droit commun ; droit commun coutumier ; droit coutumier – France – XVIe siècle ; droit français ; droit romain ; Humanisme juridique ; ius commune ; mos gallicus ; mos italicus ; Parlement de Paris
Typo3
Apache
Php
Mysql
Cri