Université Lille 2 Droit et Santé

Accueil > Soutenance de thèse
Samedi 29 novembre 2014
Ecole Doctorale 74
Faculté de Droit
1, Place Déliot
59000 - Lille -France
Tél. : +33 (0)3 20 90 75 55
Fax : +33 (0)3 20 90 77 86
mailContact

Portail PRES

Soutenance de thèse

Les procédures d'urgence en droit du contentieux administratif (10 ans de pratique jurisprudentielle)

24/09/2010 10:00 Il y a: 4 an(s)
Catégorie(s) : Christophe Mondou, Doctorat droit public

Auteur : Frank Zerdoumi

Cette thèse de droit public sera soutenue le 24 septembre à 10h en salle des actes. Elle a été préparée sous la direction de M. Christophe Mondou, au sein du laboratoire CRD&P, équipe IRDP.

Membres du jury

M. Emmanuel Cartier, Professeur à l'Université Lille 2

M. Serge Daël, Conseiller d'Etat, Conseil d'Etat

M. Pierre-André Lecocq, Professeur Emérite à l'Université Lille 2

M. Florian Linditch, Professeur à l'Université Aix Paul Cézanne

M. Christophe Mondou, Maître de conférences-HDR à l'Université Lille 2

M. Bernard Poujade, Professeur à l'Université Paris V

 

Résumé

La loi du 30 juin 2000 relative au référé devant les juridictions administratives a profondément réformé les procédures d'urgence en droit du contentieux administratif, qui en avaient bien besoin. Le référé suspension s’est substitué au sursis à exécution, et le référé liberté est une absolue nouveauté qui permet une plus grande protection des libertés fondamentales. La notion d’urgence a également subi une évolution substantielle, aussi bien dans sa définition que dans son appréhension par le juge administratif, mais alors que son degré d’importance diverge selon les référés, c’est la notion de provisoire qui apparaît comme le critère commun à l’ensemble des procédures d'urgence, au sens générique du terme. Le procès administratif bénéficie donc de cette réforme, véritable renouveau des procédures. Elle a permis de rendre celles-ci enfin efficaces, ce qui s’avérait pour le moins nécessaire. Enfin, elle correspond à une importante évolution de l’office du juge, qui par sa pratique jurisprudentielle, ne cesse de faire évoluer les différentes notions auxque

Abstract

The law of the 30 of June 2000 relating to the summary proceedings before the administrative (public) courts has deeply modified the emergency proceedings of administrative litigations, which needed it. The proceeding of “référé suspension” (interim suspension) has substituted for the proceeding of “the stay of execution” . The proceeding of the “référé-liberté” is an absolute new idea, which allows a greater protection of the fundamental rights (fundamental freedoms). The notion of emergency has also known a substantial evolution, both in its definition and its appreciation by the administrative courts. The level of the importance of this notion is depending of the type of the emergency proceeding. The notion of “provisional” appears as the common criterion to all emergency proceedings in the usual sense of the word. The administrative trial takes benefits in this revival reform. These proceedings are more effective and attest of the necessity of the reform. Finally it represents an important evolution of the power and the office of the judge, who continues to evolve the different concepts and notions through his judicial practice and the cases.

Mots-clés
Urgence, Provisoire, Référé, Doute sérieux, Liberté fondamentale, suspension, office du juge, juge des référés.
Typo3
Apache
Php
Mysql
Cri