Université Lille 2 Droit et Santé

Accueil > Soutenance de thèse
Lundi 11 décembre 2017
Ecole Doctorale 74
Faculté de Droit
1, Place Déliot
59000 - Lille -France
Tél. : +33 (0)3 20 90 75 55
Fax : +33 (0)3 20 90 77 86
mailContact

Portail PRES

Soutenance de thèse

Essays on the political economy of finance

03/02/2015 10:46 Il y a: 3 an(s)
Catégorie(s) : Avis de soutenance, Doctorat droit public, Doctorat science politique, Doctorat science économique, Doctorat science de gestion, Doctorat droit privé, Doctorat histoire du droit, Sciences du médicament, LSMRC, SCHWIENBACHER Armin

Auteur : Thomas LAMBERT

Cette thèse en Sciences de Gestion sera soutenue le 11/02/2015 à 16h00 à l'Université Catholique de Louvain - Belgique. Elle a été préparée sous la direction du Pr. Armin Schwienbacher au sein du LSMRC.

Membres du jury

 -   Monsieur Per AGRELL, Professeur – Université Catholique de Louvain

-   Monsieur Marco BECHT, Professeur – Université Libre de Bruxelles

-   Monsieur Paul BELLEFLAMME, Professeur – Université Catholique de Louvain

-   Monsieur Enrico PEROTTI, Professeur – Universiteit van Amsterdam

-   Monsieur Armin SCHWIENBACHER, Professeur – Université Lille 2

-   Monsieur Paolo VOLPIN, Professeur – City University London

Résumé

Quelles sont les conséquences du système politique des pays sur leurs marchés financiers et les intermédiaires financiers? Pour répondre à cette question, cette thèse propose trois essais. Dans le premier essai, je montre comment les institutions du suffrage – une mesure clé de la répartition du pouvoir politique dans la société – affectent la dépendance relative des pays aux marchés boursiers et bancaires. Je démontre qu’au cours des deux derniers siècles les expansions graduelles du suffrage à différents segments de la population exercent un effet négatif sur le développement boursier – ce qui est en ligne avec l'idée selon laquelle les élites poursuivent leurs intérêts économiques en favorisant levé de capitaux sur les marchés boursiers. En revanche, j’identifie un effet positif du suffrage sur le développement bancaire – ce qui est en ligne avec l'idée selon laquelle le renforcement du pouvoir politique de la classe moyenne favorise un secteur bancaire qui partage son aversion pour le risque. Dans le deuxième essai, j’examine les déterminants politiques des réformes financières ayant eu lieux à travers le monde durant les trois dernières décennies. Je souligne en particulier le rôle prépondérant de la cohésion des gouvernements pour expliquer le rythme à laquelle ces réformes ont été prises ; constatant en effet que les gouvernements fragmentés sont moins enclins à dévier du statu quo. Dans le troisième essai, j’explore les répercussions des efforts de lobbying déployés par le secteur bancaire aux Etats-Unis ces quinze dernières années. Je montre que les banques font du lobbying pour obtenir un traitement préférentiel de la part du régulateur ; ce qui leur permet à leur tour de prendre des risques supplémentaires.

Abstract

What are the consequences of countries’ political system on their financial markets and intermediaries? This dissertation proceeds in answering this question along three essays. The first essay focuses on the way suffrage institutions, a key measure of the distribution of political power, shape countries’ reliance on both stock market and bank finance. It provides evidence from the last two centuries that suffrage expansions adversely affect stock market development, consistent with the insight that small elites pursue economic opportunities by promoting capital raised on stock markets. In contrast, it shows a positive effect of suffrage on banking development, consistent with the idea that an empowered middle class favors banks as they share its aversion for risk. The second essay examines the political outcomes driving the pace and extent of financial reforms occurring in the last three decades around the world. It stresses the role of government cohesiveness in explaining patterns of financial liberalizations, finding that fragmented governments do breed stalemate. The third essay explores the incidence and drivers of lobbying efforts made by the U.S. banking industry. It shows that banks engage in lobbying to gain preferential treatment, and take in turn additional risks.

Mots-clés
banques, marchés financiers, économie politique, suffrage, lobbying
Typo3
Apache
Php
Mysql
Cri