Université Lille 2 Droit et Santé

Accueil > Soutenance de thèse
Dimanche 05 avril 2020
Ecole Doctorale 74
Faculté de Droit
1, Place Déliot
59000 - Lille -France
Tél. : +33 (0)3 20 90 75 55
Fax : +33 (0)3 20 90 77 86
mailContact

Portail PRES

Soutenance de thèse

Les figures juridiques de la concurrence en droit de l'Union européenne : étude autour de la loyauté de la concurrence

24/06/2013 10:41 Il y a: 7 an(s)
Catégorie(s) : BRACQ Stéphane, Doctorat droit public, CERAPS

Auteur : Camille Carbonnaux

Cette thèse de droit public sera soutenue le 1er juillet 2013 à 14h30, en salle Guy Debeyre (bât A). Elle a été préparée sous la direction de M. Stéphane Bracq, au sein du laboratoire CERAPS.

Membres du jury


M. Stéphane Bracq, Maître de conférences HDR, Université Lille 2

M. Frédéric Cavedon, Avocat - docteur en droit, Cabinet ADEKWA

M. Marc Fallon, Professeur, Université Catholique de Louvain

M. Loïc Grard, Professeur, Université Montesquieu Bordeaux IV

M. Patrick Meunier, Professeur, Université Lille 2

M. Bruno Van Hees, Référendaire CJUE, Cour de Justice de l'Union Européenne

 

Résumé

 

L’existence d’une multiplicité de figures juridiques de la concurrence pourrait conduire à un manque de cohérence et d’intelligibilité du régime européen de la concurrence. Ce dernier canalise d’ailleurs une partie des critiques relative au déclin du droit. Toutefois, l’étude de ses multiples traductions juridiques aboutit à un constat bien différent. Derrière un apparent désordre, l’approche européenne de la concurrence fait preuve d’une profonde cohérence.

Dans chacune des figures juridiques de la concurrence, un même objectif officie au titre de standard. Il s’agit de la loyauté de la concurrence. Cette dernière intervient dans l’ensemble des régimes européens de la concurrence comme une notion autour de laquelle gravite un ensemble de solutions cohérentes par leur finalité et leur contenu. Cohérentes par leur finalité, tout d’abord, car les multiples traductions de l’ordre concurrentiel européen abordent la loyauté de la concurrence comme un moyen de protéger le bon fonctionnement du marché concurrentiel. Cohérentes par leur contenu, ensuite, car chacune des figures juridiques de la concurrence vise à assurer la loyauté de la concurrence en préservant l’égalité des chances entre les opérateurs économiques. De fait, le constat de la transversalité et de l’homogénéité de traitement de la loyauté de la concurrence révèle que l’objectif a, jusqu’alors, été largement sous-estimé. Cette mise à l’écart est regrettable car, en raison de sa neutralité axiologique, l’introduire dans les différents débats relatifs à l’approche européenne de la concurrence offre de véritables solutions en termes d’homogénéisation de la notion de concurrence et de meilleure intégration des figures juridiques de la concurrence.

 

Abstract

 

The existence of various rules regarding competition could lead to a lack of coherence andintelligibility of the European system of competition. As a matter of fact, the latter channels a part of the criticisms relating to the decline of law. However, the study of its numerous legal translations results in a very different conclusion. Behind an apparent disorder, the European approach to competition shows profound coherence. In each legal aspects of competition, a common objective officiates as a standard. It is the fair competition. The latter intervenes in all European competition regulations as a notion around which revolve a set of solutions coherent by their finality and content. 

Coherent by their finality, firstly, because all the legal translations of the competitive order address fair competition as a way to protect competition and, more generally, public interest.

Coherent by their content, secondly, because each legal aspects of competition ensures fair competition by preserving the equality of opportunity between competitors.

De facto, the observation of the transversality and homogeneity of the treatment of fair competition reveals that the objective has been, until now, widely underestimated. This sidelining is regrettable because, on the grounds of its axiological neutrality, introducing it into the different debates relating to the European approach to competition offers real solutions in terms of the homogenization of the notion of competition and better integration of the legal aspects of competition.

Mots-clés
Concurrence, loyauté de la concurrence, intérêt général, égalité, droit de l’Union européenne, droit de la consommation, droit des marchés publics, droit de la concurrence, droit de la propriété intellectuelle, droit du marché intérieur, droit de la régulation.
Typo3
Apache
Php
Mysql
Cri