Université Lille 2 Droit et Santé

Accueil > Soutenance de thèse
Dimanche 05 avril 2020
Ecole Doctorale 74
Faculté de Droit
1, Place Déliot
59000 - Lille -France
Tél. : +33 (0)3 20 90 75 55
Fax : +33 (0)3 20 90 77 86
mailContact

Portail PRES

Soutenance de thèse

Le rôle de la politique de dividendes dans le cadre des opérations de fusions-acquisitions

02/07/2013 09:52 Il y a: 7 an(s)
Catégorie(s) : Doctorat science de gestion, LSMRC, DEREEPER Sébastien

Auteur : Aymen TURKI

Cette thèse en science de gestion sera soutenue le 01/07/2013 à 14h30 en salle des Actes (Bât T). Elle a été préparée sous la direction de Sébastien DEREEPER au sein du LSMRC.

Membres du jury

 -   Monsieur Alain CHEVALIER, Professeur – ESCP Europe

-   Monsieur Sébastien DEREEPER, Professeur – Université Lille 2

-   Monsieur Pascal DUMORTIER, Professeur - Université Pierre Mendes France

-   Monsieur Michel LEVASSEUR, Professeur – Université Lille 2

-   Monsieur Patrick SENTIS, Professeur – Université Montpellier 1

Résumé

Ce travail de recherche est dédié à l’analyse des politiques de dividendes dans le contexte des fusions-acquisitions américaines. Le premier chapitre de cette thèse décrit le cadre de l’étude. Il présente le cadre théorique des politiques de dividendes, puis celui des fusions-acquisitions avant d’exposer les champs exploratoires relatifs aux spécificités des politiques de dividendes lors des opérations de fusions-acquisitions. Il traite, à la fin, une illustration d’une fusion américaine qui incarne un cas réel des interactions des politiques de dividendes lors des rapprochements des firmes. Le deuxième chapitre de la thèse explore empiriquement l’impact de la différence entre les politiques de dividendes des firmes fusionnées sur la politique de dividendes post-fusion, et teste un éventuel effet de compensation de la prime de fusion. Le troisième chapitre part de l’idée que la réaction négative du marché à l’annonce des acquisitions en titres de firmes cotées est l’issu de l’évaluation incorrecte de l’acquéreur. De ce fait, il explore un possible rôle informationnel de la politique de dividendes de l’acquéreur dans ce type d’opérations qui peut réduire l’asymétrie d’information sur la valorisation de l’acquéreur, et ainsi alléger la réaction négative du marché à l’annonce. Le quatrième chapitre étudie les caractéristiques financières des firmes fusionnées qui sont déterminantes de leurs politiques de dividendes. Au vu de cela, il suppose que la réussite de la fusion peut être affectée par la différence entre les politiques de dividendes des firmes fusionnées issue de la différence entre leurs caractéristiques. Les résultats de nos recherches prouvent l’effet de la divergence entre les politiques de dividendes des firmes fusionnées sur le déroulement de la fusion au moment et après la transaction. La principale contribution de cette thèse est donc d’illustrer l’importance de tenir compte des politiques de dividendes des firmes impliquées dans des opérations de fusions-acquisitions, afin de pouvoir prendre les bonnes décisions lors du rapprochement. La généralisation de l’effet de clientèle sur les firmes fusionnées permet de détecter des chocs de clientèles de dividendes, et de révéler la nécessité d’absorber ces chocs par certains termes transactionnels et par la conduite post-fusion de la firme combinée.

 Abstract

This research is dedicated to the analysis of dividend policy in the context of U.S. mergers and acquisitions. The first chapter of this thesis presents the framework of the study. It outlines the theoretical framework of the dividend policies and the mergers-acquisitions before stating exploratory fields related to the specificities and contributions of dividend policies in the M&A setting. Furthermore, it discusses an illustration of an US merger that embodies a real case of interactions between dividend policies during mergers-acquisitions. The second chapter empirically explores the impact of the difference between merging firms’ dividend policies on the post-merger dividend policy, and tests a probable compensation effect of the bid premium. The third chapter starts from the idea that the negative market reaction to the announcement of stock acquisitions of listed firms is derived from the acquirer’s misevaluation. Thereby, it explores the information content of the acquirer dividend policy in such deals which may reduce the information asymmetry on the acquirer valuation, and thus alleviate the negative market reaction at the announcement. The fourth chapter examines the financial characteristics of merging firms that are determining their existing dividend policies. In light of this, it assumes that the merger completion may be affected by the difference between merging firms’ dividend policies which are resulting from the difference between their characteristics. The findings of our research confirm the impact of the difference between the merging firms’ dividend policies on the conduct of the merger during and following the transaction. The main contribution of this thesis is to illustrate the importance of considering the dividend policies of companies involved in mergers-acquisitions in order to make the right decisions in favor of the reconciliation. The generalization of the clientele effect on the M&A setting allow to detect dividend clientele shocks, and reveal the need to absorb these shocks by transaction specifics and the post-merger conduct of the merged firm.

Mots-clés
Politique de dividendes – Fusions-acquisitions – Effet de clientèle – Asymétrie d’information – Comportement de la cible - Prime de fusion – Mode de paiement – Réussite de l’opération.
Typo3
Apache
Php
Mysql
Cri